« Etre / vivre à la colle »

Être / vivre en concubinage

Cette expression argotique de 1883 est un dérivé logique de « se coller » qui, elle, date du milieu du XIXe siècle, et veut dire « vivre maritalement, se mettre en ménage sans être marié ».

Auparavant, au XVIIIe, on disait « coller sa peau ». Si cette image est compréhensible pour un couple, s’il n’a pas fait voeu de totale chasteté, et qu’il soit officialisé par le mariage ou pas, rien n’indique pourquoi l’expression s’est spécialisée aux personnes non mariées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s