Le Pain Quotidien

Le pain quotidien

By Laura K. Lawless,

Boulangerie à Hyères

C’est vrai que les boulangeries, comme les autres magasins, sont moins nombreuses aujourd’hui, mais celles qui restent, et il y en a beaucoup, sont presque toujours pleines de monde. Bien qu’il soit possible d’acheter sa baguette au supermarché avec tout le reste de sa liste de courses, la plupart des gens préfèrent s’arrêter une deuxième fois pour acheter du pain. Parmi les boulangeries qui demeurent, il y en a certaines qui réduisent les coûts en utilisant des ingrédients moins chers, telle que la margarine à la place de beurre, ou bien le chocolat de qualité inférieure. Si cela vous inquiète, méfiez-vous (mot du jour) des boulangeries qui ne précisent pas quelque part ce qu’elles utilisent. Les boulangers qui continuent à employer ses ingrédients traditionnels l’annoncent fièrement sur la porte ou à l’intérieur.

Boulangerie à Guérande

*Bien qu’il suive directement le nom fémininculture, l’adjectiffrançais n’est pas au féminin – pourquoi ? Parce qu’il modifie deux mots :culture et aussi le nom masculinrégime. En cas de genres mélangés, c’est toujours le masculin qui l’emporte.

Daily bread

Baguette, croissant, chocolate croissant… if you only like one thing in France, it’s probably bread. This food is fundamental to the French diet and culture,* and going into a bakery is an experience to savor.

It’s true that bakeries, like other shops, are less abundant today, but the ones that remain, and there are a lot, are almost always full of people. Though it is possible to buy your baguette at the supermarket with the rest of your shopping list, most people prefer to stop a second time to buy bread.

Among the bakeries that remain, there are some that reduce costs by using cheaper ingredients, like margarine instead of butter, or inferior chocolate. If this concerns you, watch out for bakeries that don’t specifiy what they use somewhere. Bakers who continue using traditional ingredients announce it proudly on the door or inside.

*Even though it directly follows the feminine noun culture, the adjective français is not in the feminine – why? Because it’s modifying two words: culture as well as the masculine noun régime. In case of mixed genders, it’s always the masculine that wins out.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s