La Bûche de Noël

De nos jours, quand on parle de la bûche de Noël, on pense en général à un gâteau en forme de bûche servi comme dessert. Mais saviez-vous que cette
pâtisserie symbolise une bûche véritable ?

La vraie bûche de Noël est un gros morceau de bois, traditionnellement d’un arbre fruitier comme un olivier ou un cerisier. En Provence, elle est à la base d’une autre tradition : lou cacho-fiò, « mettre le feu » en provençal. La veille de Noël, juste avant le Gros Souper, le plus âgé et le plus jeune membre de la famille vont chercher une grosse bûche et la portent trois fois autour de la table. Ils bénissent la bûche en l’arrosant trois fois avec du vin cuit, et puis ils la mettent dans la cheminée et l’enflamment. Après, on passe à table pour le Gros Souper.

Les traditions varient – certaines sources disent que la bûche doit brûler au moins trois jours, d’autres qu’elle est censée continuer jusqu’au Jour de l’An, voire jusqu’à l’Épiphanie. D’après le site Le Beausset en Provence, on éteint le feu à minuit, et puis on rallume la bûche chaque soir, ce qui aiderait certainement à ce qu’elle tienne une semaine ou plus.

Par la suite, les cendres sont recueillies pour diverses utilisations : on les mélange avec des remèdes naturels, on les répand sous les meubles pour protéger la maison contre des incendies et on les étend sur les champs.

Nowadays, when people talk about Yule logs, we tend to think of a log-shaped cake served for dessert. But did you know that this cake symbolizes a real log?

The true Yule log is a big piece of wood, traditionally from a fruit tree like an olive or cherry tree. In Provence, it’s at the heart of another tradition: lou cacho-fiò, « set on fire » in Provençal. On Christmas Eve, right before the Great Supper, the oldest and youngest member of the family go and get a big log and carry it around the table three times. They bless it by sprinkling it three times with fortified wine, and then put it in the fireplace and set it on fire. Then everyone goes to the table for the Great Supper.

Traditions vary – some sources say that the log has to burn for at least three days, others that it’s supposed to continue until New Year’s Day, or even until Epiphany. According to the site Le Beausset en Provence, you put the fire out at midnight, and then relight the log each evening, which would certainly help it to last for a week or more.

Afterwards, the ashes are collected for various uses: mixing with natural remedies, sprinkling under furniture to protect the house from fire, and spreading in the fields.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s