Article French & English

PERPIGNAN

Perpignan est assez petite comme ville. On peut la traverser vite à pied – heureusement, comme il n’y a ni métro, ni tram. Cependant, elle est très animée, au moins pendant la journée. C’est un vrai mélange de cultures française et catalane, et les deux langues coexistent assez paisiblement. En effet, les panneaux touristiques sont tous en français et catalan (et souvent aussi en anglais et espagnol), et sa devise est catalane : Fidelissima vila de Perpinyà (Très fidèle ville de Perpignan). En plus le drapeau de Perpignan, formé de neuf bandes jaunes et rouges, est le même que le drapeau catalan. Le Castillet, qui domine la place de la Victoire, est emblématique de Perpignan. Il abrite le musée folklorique Casa Pairal, et d’en haut de la tourelle il y a une belle vue sur la ville et les montagnes.
À part le vent, dont nous n’avons pas souffert pendant notre visite mais qui est apparemment terrible le long de l’année, je ne vois aucune raison de ne pas aimer Perpignan, et je vous conseille d’y aller si vous avez la chance.

PERPIGNAN

When we announced that we were going to visit Perpignan, most of our friends asked « why? » or « what for? » I’m very glad their negativity didn’t stop us from going, because my husband and I really liked the capital of French Catalonia.

Perpignan is a fairly small city. You can cross it on foot – fortunately, since there is no subway or tram. Yet it’s very lively, at least during the day. It’s a real mix of French and Catalan c

ulture, and the two languages co-exist fairly peacefully. Indeed, informational signs for tourists are all in French and Catalan (and often English and Spanish as well), and its slogan is Catalan: Fidelissima vila de Perpinyà (Very faithful city of Perpignan). In addition, Perpignan’s flag, formed with nine yellow and red stripes, is the same as the Catalan flag.

                          Le Castillet, which towers over Place de la Victoire, is one of the symbols of Perpignan. It houses the folk museum Casa Pairal, and from the top of the turret there is a beautiful view of the city and mountains.

Aside from the wind, which we didn’t suffer from during our visit but which is apparently terrible year round, I don’t see any reason not to like Perpignan, and I advise you to go if you get the chance.

**********************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************

Simone Veil : La sixième Immortelle

By Laura K. Lawless,   March 26, 2010

Jeudi dernier, la « femme préférée des Français » est devenue la sixième Immortelle* de l’Académie française. Seize mois après son élection en novembre 2008, Simone Veil, à 82 ans, a pris le treizième fauteuil de l’organisation. Quitté dernièrement par l’ancien Premier Ministre Pierre Messmer, ce siège était occupé jadis par le dramaturge Jean Racine, l’écrivain Pierre Loti et le politicien Maurice Schumann, entre autres.

Dans son discours de remerciements, Madame Veil a parlé de l’Europe, notamment de l’amitié historique entre la France et l’Allemagne. Sur son épée d’académicienne, elle a fait graver la devise de la France, Liberté, Égalité, Fraternité, et aussi celle de l’Europe, Unie dans la diversité. Sur l’autre côté se trouvent son numéro de déportée et le nom du camp d’internement.

Cadette d’une famille juive, Simone Veil, née Jacob, est arrêtée par la Gestapo en 1944 à l’âge de 16 ans et déportée, avec sa mère et sa sœur, au camp d’Auschwitz-Birkenau. Toutes les trois seront plus tard transférées au camp de Bergen-Belsen. Après un an de travail forcé, le camp est libéré et Simone retourne en France, où elle fait ses études en sciences politiques et se marie. Magistrate, puis ministre de la Santé et, plus tard, Présidente du Parlement européen, elle est peut-être mieux connue pour la loi Veil de 1975, qui a légalisé l’avortement (appelé aussi l’IVG / l’interruption volontaire de grossesse) en France.

*Le surnom des membres de l’Académie française vient de la devise de l’organisation : À l’immortalité. La démission (mot du jour) des Immortels n’est pas permise ; ils gardent leur siège jusqu’à la mort ou l’expulsion, très rare, en cas de grave méfait.

Simone Veil: The Sixth Female « Immortal »

Simone jeune fille.

Last Thursday, the « French people’s favorite woman » became the Académie française‘s sixth female Immortal.* Sixteen months after her election in November 2008, Simone Veil, 82, took the organization’s 13th chair. Vacated most recently by former Prime Minister Pierre Messmer, that seat was formerly occupied by the dramatist Jean Racine, the writer Pierre Loti, and the politician Maurice Schumann, among others.

In her thank-you speech, Mrs. Veil talked about Europe, particularly the historical friendship between France and Germany. She had both France’s motto, Liberty, Equality, Fraternity, and Europe’s, United in diversity, engraved on her Académie française épée. On the other side are the name of the concentration camp she was sent to and her prisoner number.

The youngest child of a Jewish family, Simone Veil, née Jacob, was arrested by the Gestapo in 1944 when she was 16, and she, along with her mother and sister, were sent to the Auschwitz-Birkenau concentration camp. All three were later transfered to Bergen-Belsen. After a year of hard labor, the camp was liberated and Simone returned to France, where she studied political science and got married. A judge, then the Health Minister, and later president of the European Parliament, she is perhaps best know for the Veil Law of 1975, which legalised abortion (also called « voluntary interruption of pregnancy ») in France.

*The Académie française members’ nickname comes from the organization’s motto: To immortality. Immortals cannot resign; they keep their seats until death or, in very rare cases, expulsion due to serious misdeeds.

**********************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************

Route des vins d’Alsace


By Laura K. Lawless

À part son charme, il y a une autre raison pour laquelle j’aime bien l’Alsace : le vin. Connue surtout pour ses cépages blancs tels que riesling, pinot blanc, pinot gris, gewurztraminer et sylvaner, dans cette région on trouve aussi du crémant (vin mousseux) et du pinot noir.Le vignoble s’étend entre Strasbourg et Mulhouse et comprend 119 communes. Même si elle en traverse seulement 67, la Route des vins d’Alsace peut faciliter la découverte de beaucoup de ces vins.M
Mais avant de commencer une série de dégustations, on doit être prudent et bien préparer son parcours. On a bien sûr plus de flexibilité en voiture, mais il faut absolument désigner un conducteur qui ne boit pas. Si cette restriction risque de gâcher (mot du jour) la journée pour quelqu’un, j’imagine qu’il serait possible de visiter plusieurs endroits en autocar ou en train, mais on serait dépendant de son horaire. Ayant considéré toutes ces options, nous avons finalement décidé de faire un voyage organisé ; même s’il était assez cher,* nous avons eu l’occasion de visiter cinq villages et un château et de découvrir un grand nombre de vins.
*99 euros par personne pour la journée, déjeuner et pourboire recommandé de 10 % non compris à L.C.A. Toptour.

Site officiel : Route des vins d’Alsace

Alsace’s Wine Route

Besides its charm, there’s another reason I really like Alsace: the wine. Known in particular for its white varieties like Pinot Blanc, Pinot Gris, Gewurztraminer, and Sylvaner, in this region you also find crémant (sparkling wine) and Pinot Noir.
The vineyards stretch from Strasbourg to Mulhouse and include 119 communes. Though it only crosses 67 of them, Alsace’s Wine Route can make it easier to discover many of these wines.
But before starting a series of tastings, you have to be sensible and figure out your route Of course you have more flexibility in a car, but you absolutely must designate a driver. If this restriction is likely to ruin someone’s day, I imagine it would be possible to visit several places by bus or train, but then you’d be beholden to their schedule. After considering all of these options, in the end we decided to do a tour; though it was rather expensive,* we were able to visit five villages and a castle, and to discover a lot of wine.

Official site:
Alsace’s Wine Route

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s